L’Agenda 21 ou programme d’Action pour le XXIème siècle est un plan d’actions de la politique de Développement Durable des collectivités. Les collectivités locales tentent au travers d’actions locales d’intégrer le Développement Durable à leur territoire tout en renouvelant les réflexions liées aux territoires urbains et ruraux.

Au cours du mandat 2008/2014, l’équipe municipale s’est mobilisée pour mener des actions en direction de l’environnement et du vivre-ensemble.

Il s’agit de préserver, d’embellir, de sécuriser l’environnement, de sauvegarder le patrimoine bâti, de proposer à la population un lieu de culture et de rencontres. Des actions en direction d’une consommation maîtrisée des énergies ont été amorcées (voir bilan non exhaustif des actions menées depuis 2008).
            
En 2014, l’équipe renouvelée en partie s’inscrit dans la continuité avec une volonté forte de donner un cadre aux projets du mandat. C’est pourquoi nous avons décidé de nous inscrire dans une démarche d’Agenda 21 et donner une force et une cohérence à nos projets qui feront sens pour l’ensemble de la population, élus et habitants.
Notre première démarche a été d’informer la population par le biais d’une réunion publique qui a eu lieu en septembre 2015 et de notre journal communal.

A l’issue, des questionnaires ont été distribués dans les 470 foyers de la commune (près de 90 questionnaires revenus) où les habitants ont pu nous faire part de leurs remarques et de leurs préoccupations :
  • Des préoccupations environnementales (qualité de l’alimentation, de l’eau, de l’air), sociales (accès aux soins, aide aux personnes âgées, échanges intergénérationnels) et économiques (services et commerces de proximité, insertion des jeunes, des demandeurs d’emploi…)
  • Des éléments appréciés par les habitants : l’agencement bien réfléchi et aéré de l’espace public, l’espace des Grassinières et son aménagement (salle des fêtes, médiathèque, city-stade, aires de jeux pour enfants, aires de pique-nique…), l’aménagement de la placette du carrefour du bourg, les espaces verts, les massifs fleuris, les arbres, les sentiers piétonniers, les manifestations sportives et culturelles…)
  • Des éléments qui nuisent à la qualité de vie : voirie (dangerosité de l’axe Poitiers-Tercé, les ralentisseurs…), le paysage (disparition des bocages et des haies, les pylônes électriques hautes et basses tensions…)
  • Des attentes et axes à développer : la protection et la valorisation des espaces, la sécurisation de la circulation et la mise en place des pistes cyclables et des voies piétonnes, la maîtrise de l’aménagement de la commune et la réponse au besoin en équipements, le développement d’une économie sociale et solidaire, le renforcement du lien social et du « vivre ensemble »
Les remarques n’ont fait que renforcer notre souhait de poursuivre notre travail et de suivre notre fil « rouge » dans le but de :
  • Maintenir un esprit « village » et la diversité du bâti qui caractérise la commune en continuant à faire de la qualité du cadre de vie, le fil conducteur de tous les nouveaux projets
  • Promouvoir un développement urbain maîtrisé et qualitatif, respectueux des atouts patrimoniaux et paysagers de la commune
  • Répondre aux besoins des habitants et à ceux des générations futures tout en veillant à la préservation des paysages de la commune
  • Développer une économie responsable et solidaire
  • Renforcer le lien social, le « vivre ensemble » et la solidarité entre tous
La réalisation de ce projet d’Agenda 21 communal est un travail qui a nécessité une approche de proximité qui associe la population et les partenaires de la commune pour que la démarche soit cohérente avec les attentes des citoyens.

Cet équilibre de Développement Durable doit s’appliquer aux politiques que mène la commune sur son territoire mais aussi au fonctionnement propre de l’institution.
Le contenu de l’Agenda 21 doit donc se nourrir et s’inscrire en complémentarité des autres démarches territoriales existantes ou en cours d’élaboration. Savigny a donc fait le choix de mener conjointement plusieurs démarches :
  • L’Agenda 21
  • La révision de son PLU (qui devrait être validée dans le courant du 1er semestre 2017)
  • La mise en accessibilité de sa commune (AD’AP approuvé en septembre 2015)
Ces démarches convergent vers un même objectif : faire de la commune un village durable ; leur élaboration conjointe vise à assurer une véritable articulation entre elles dans l’objectif d’aboutir à une forte cohérence globale : par son caractère transversal, l’Agenda 21 servira de document de référence pour guider la conception des politiques mises en œuvre par les élus ; par son caractère contraignant, le PLU et l’AD’AP permettront de donner une force réglementaire aux recommandations de l’Agenda 21 et mettre en œuvre un aménagement durable du territoire communal.

Tout l’enjeu de l’Agenda 21 est bien là : créer avec la population un programme d’actions qui répondent aux défis d’aujourd’hui et de demain en les adaptant au contexte local.

Ce projet d’Agenda 21 doit donc être mené de façon transversale et s’inscrire dans le temps ; il donne à la collectivité un cadre pour agir sur le court, le moyen et le long terme en associant l’ensemble des acteurs.

Dans ce cadre, nous avons réalisé, d’avril à mai 2016, un diagnostic territorial technique de la commune, puis un diagnostic territorial partagé avec l’ensemble des acteurs. Ce second diagnostic, qui avait pour objectif d’associer et de faire participer le plus largement possible l’ensemble des acteurs de la commune, a été réalisé autour de 3 thèmes :
  • « Construire un cadre de vie agréable, où habiter et se déplacer facilement »
  • « Gérer nos ressources aujourd’hui et protéger notre patrimoine pour demain »
  • « Favoriser le développement d’un village responsable qui valorise et anime son territoire »
4 enjeux (réunion du 5 juillet)  ont pu être définis à l’issue des 4 ateliers (animés selon la technique du world café en présence des habitants, des associations, des entreprises, de l’école, des élus, des employés communaux et du Conseil de développement du Pays de Vienne et Moulière) organisés sur le mois de juin (6, 16, 23 et 29 juin) ; chaque enjeu vise trois objectifs stratégiques se déclinant en objectifs opérationnels.

Depuis le lancement de notre démarche et des ateliers pour réaliser le diagnostic partagé, une restitution des réflexions a eu lieu le 10 novembre où l’ensemble des acteurs locaux ont pu choisir collectivement les actions prioritaires sur le court, le moyen et le long terme à mettre en œuvre.

3 groupes de travail « Economie », « Social » et « Environnement » composés des différents acteurs se sont constitués et se réunissent depuis régulièrement. En parallèle, des groupes de travail d’élus se sont constitués pour appréhender l’enjeu politique.

Ces groupes de travail agissent pour le bien durable de la commune : de ces propositions et actions concrètes identifiées, ont été créées, sur le 1er semestre 2017, un certain nombre de fiches actions pour les actions considérées comme prioritaires par les acteurs sur le court et le moyen terme.
De nombreuses réunions ont eu lieu mettant en exergue les propositions suivantes parmi un certain nombre :

Le GT Economie a privilégié 4 actions :
  • Impulser la création d’une association de commerçants et d’artisans
  • Valoriser l’existant en disposant  d’une communication plus dynamique : mieux communiquer sur les activités et services de proximité de la commune
  • Relancer les rencontres avec les agriculteurs afin de trouver une organisation cohérente dans le déplacement des engins agricoles
  • Améliorer la couverture des téléphones portables
Le GT Environnement a privilégié 4 actions :
  • Faire des fiches des essences d’arbres autorisées et adaptées à notre environnement
  • Engager une démarche « Terre Saine »
  • Favoriser le fleurissement de la commune et sensibiliser les habitants pour sa mise en œuvre
  • Développer et sécuriser les sentiers de déplacement doux et de randonnée
Le GT social a privilégié 4 actions :
  • Sécuriser le stade de foot
  • Sécuriser le terrain de tennis
  • Programmer un temps fort d’accueil des nouveaux habitants
  • Repérer sur carte de l’état des fossés, drains d’eaux pluviales
  • Rétablir les bornes de passage d’eau partout où elles sont endommagées ou détruites
Le GT Politique qui s’est décliné en 3 sous-groupes et qui a privilégié plusieurs actions :
  • Gestion de la tonte et du fauchage selon le protocole de gestion différentiée des espaces verts de la commune
  • Extension du réseau de chauffage central issu de la chaufferie à granulés bois aux bureaux de la mairie
  • Conversion de la chaufferie de la salle des Grassinières de l’énergie Propane à l’énergie biomasse
  • Avoir une politique d’achat de fournitures et de produits respectueux de la santé et de l’environnement
  • Sensibiliser les habitants et les acteurs locaux à la gestion durable et raisonnée de notre commune
  • Respecter notre environnement en adoptant un  comportement individuel et collectif plus responsable
  • Optimiser le site Internet communal
Auxquelles se sont ajoutées d’autres propositions d’actions :
  • Maintenir et renforcer les activités commerciales et de services à Savigny
  • Promouvoir et développer les commerces et services de proximité à Savigny
  • Développer le potentiel économique de la commune par la mise à disposition de terrains et/ou de locaux aux acteurs locaux
  • Enrichir le marché de producteurs locaux
  • Informer la population sur la réglementation du bâti, de la construction et de l’urbanisme
  • Construire un éco quartier à Savigny qui s’inscrive dans une perspective de Développement Durable –
  • Construire  des logements sociaux intégrant les principes du Développement Durable
  • Mon village, espace de Biodiversité
  • Mettre en œuvre une étude sur le risque Inondation
  • Elaborer et mettre en place d’un Plan de Désherbage Communal, adaptation des pratiques d’entretien des espaces publics
  • Réaliser et mettre en œuvre le DICRIM afin d’informer et protéger la population
  • Réaliser le PCS
  • Devenir une collectivité éco responsable
  • Mise en place d’un carnet de suivi de l’entretien des espaces verts de la commune
  • Créer des parcours de découverte de la biodiversité
  • Valorisation des mares
 
A la fin de l’été, l’ensemble des fiches rédigées sera présenté, lors d’une réunion publique, aux participants (acteurs et élus) dans le but de prioriser les actions et les organiser.

Pour les réaliser, les acteurs de la démarche pourront intégrer les commissions communales et, avec les élus, pourront ensemble les mettre en œuvre.
 


CALENDRIER 

Projet Agenda 21 – Savigny l’Evescault

  • 2015
  • Mars
  • Le conseil municipal décide de mettre en place un Agenda 21

  • Juin
  • Information dans le bulletin municipal
  • Réflexions sur la mise en œuvre d’un questionnaire

  • Septembre
  • Réunion publique en direction des habitants
  • Présentation de l’Agenda 21 à la population (qu’est ce que le Développement Durable ? Un Agenda 21 ? En quoi est-il lié à l’avenir et au Développement Durable de la commune ?)

  • Octobre
  • Distribution de 470 questionnaires aux Savignois – Retour de 86 questionnaires (avec plusieurs questionnaires comportant des réponses doubles) -  18% de retour

  • Novembre Décembre
  • Analyse du questionnaire
  • Sensibilisation de l’école et du Conseil de Développement du Pays de Vienne et Moulière
  • Elaboration par le Groupe de Travail d’un rétro-planning
  • Communication dans le bulletin municipal
  • Echange sur la méthode d’animation à mettre en place, le pilotage de l’Agenda 21, les thèmes des ateliers
  • 2016
  • Janvier
  • Présentation des résultats lors des vœux
  • Sensibilisation des acteurs économiques
  • Rencontre avec Samuel Arlaud – Faculté de Géographie de Poitiers
  • Visite de la commune de Vasles
  • Rencontre avec Isabelle Denis, Chargée de mission A21 à la Dréal

  • Février
  • Rencontre et recrutement d’une stagiaire
  • Validation en conseil municipal (23 février)

  • Mars
  • Proposition d’une fiche diagnostic type et d’une organisation
  • Travail sur le cahier des charges stagiaire
  • Rencontre avec la stagiaire retenue

  • Avril-Mai
  • Accueil de la stagiaire : présentation de la commune, des acteurs et de son environnement
  • Mise en place de l’état des lieux par Melle Rouillard

  • Juin-Juillet
  • Mise en place des ateliers thématiques avec la population et les différents acteurs en vue d’élaborer un diagnostic partagé

  • Septembre
  • Octobre
  • Travail de synthèse
  • Définition des enjeux et des objectifs prioritaires

  • Novembre
  • Réunion publique de restitution des travaux
  • Mise en place des ateliers pour
Identifier les objectifs prioritaires et des actions réalisables à court terme
Définir les actions prioritaires (à moyen et long terme)
  • 2017
  • Janvier
  • Août
  • Rédaction des fiches action/thématiques

  • Septembre
  • Octobre
  • Présentation des travaux aux élus du conseil municipal et participants
  • Choix et validation des fiches à mettre en œuvre
  • Regroupement des groupes et commissions – supervision par les adjoints et animation par les élus référents et les non-élus pour les actions à mettre en œuvre

  • Fin 2017
  • Mise en œuvre des actions


Coordonnées

Mairie de Savigny l'Evescault
Place de la Mairie
86800 Savigny l'Evescault

Horaires

Du lundi au vendredi
de 8h30 à 12h
et de 14h à 18h

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.